Interventions artistiques

La Maison de la Plage expose hors les murs

Living motion
La transhumance, du latin trans (de l'autre côté) et humus (la terre, le pays).

"témoignages poignants de ces mères endolories
et résistantes qui montrent aux yeux du monde
indifférent et muet les photographies de leur enfant
disparu ,en leur sein et sur leur ventre
une galerie de portraits dans les quartiers pauvres de la capitale
avec pour horizons les ports"

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine (club de la banque de Tunisie)

Point de vue, point d’écoute (Clichés II) est une série de cartes postales dont des motifs sont soigneusement incisés et dont seul le verso manuscrit est exposé. En disposant les cartes de façon à montrer les fragments d’écriture, le contenu photographique souvent stéréotypé est masqué. Inciser les contours des silhouettes permet de relire le paysage des villes en les confrontant aux témoignages de leurs visiteurs.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine (club de la banque de Tunisie)

Documentation et objets témoins de la migration, comme source de départ d’un projet plastique. Comment retrouver, identifier, et repenser  ces objets ? Ceci est un état des lieux non exhaustif, un travail commun à travers une multitude de mediums, allant du dessin et de la sculpture jusqu’à des entretiens enregistrés et la création d’objets inattendus.

"Sous la surface" est une création autour de la notion de révolte intérieure et l’impossibilité de l’exprimer distinctement. Dans cette œuvre la révolte est mise à l’épreuve de la contrainte de l’eau, élément qui porte le corps mais contraint la parole. Elle est observée dans deux villes : Marseille et Tunis, liées à un même élément passerelle la Méditerranée, Terre du milieu.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine (club de la banque de Tunisie)

Migrer d'un état à un autre, c'est surtout et avant toute chose, migrer d'un état émotionnel à un autre. C'est voir sa vie défiler avant de pouvoir décider, s'affranchir ou grandir. Quelles seront donc ces étapes ? Ces ressentis ? L'oeuvre de l'artiste entreprend de répondre à ces questions.
Lieu: Plage de Kheireddine
(à 200 mètres de Dar Kheireddine -club de la banque de Tunisie)

Une installation à partir des bornes kilométriques, à l'image du départ et du voyage, sera ponctuée par un point fort: une performance symbolique qui mettra en scène de jeunes civiles face l'objet.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine

L’horizon tel que perçu par les yeux humains n’est jamais le rivage, parce qu’au-delà de cet horizon, il y en aura toujours un autre.

GHAYA Gallerie expose hors les murs.
"Crossings" explore l'expérience des migrants sub-sahariens qui quittent leurs pays dans l’espoir d’atteindre les rivages de la méditerranée. L'installation vidéo en triptyque évoque le traumatisme collectif provoqué par la traversée des frontières et le devenir d’une communauté fragile dans un environnement hostile.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine

Cette installation de son et lumière anime des personnages poétiques. Ombres projetés, orientés vers la mer, accrochés par leurs reflets.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine

Une oeuvre qui rend hommage à ceux qui ont perdu la vie dans la mer ou sur la terre en poursuivant un rêve.  Cette installation sera réalisée avec la collaboration de quatre étudiants de l’école des beaux arts de Tunis.

Cette série de portraits tente d'offrir l'occasion à des jeunes hommes de la banlieue de reprendre possession de leur image. Ils ne sont pas "des jeunes chômeurs au café", chacun d'eux est un individu à part entière, digne d'être représenté publiquement.

Visible tous les jours
Lieu: TGM - Stations Aéroport; Kram; Salambo

En commissionnant le Musée de la Harga (متحف الحرقة) une tentative de donner au public un nouveau regard sur l’immigration clandestine e

L'installation vidéo et sonore de l'artiste peut être considérée tel un requiem/opéra mettant en scène un élément de la nature. A travers le traitement graphique de cet élément, le public est amené à considérer la migration spirituelle à travers le mouvement physique.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine

Ce projet est une métaphore des deux versants antagonistes de l’immigration clandestine, à savoir la tragique noyade en mer et la réussite de la traversée. L'œuvre fait volontairement échos à l’univers du marketing.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine

Cette recherche plastique est initiée par les radicaux: une famille de plantes qui développe ses racines dans tout espace, terre et climat. En évoquant l’idée de la migration inversée, des fraisiers d’origine suisse seront plantés sur le parcours.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine

Performeuse, plasticienne et cinéaste, l'artiste utilise l’art pour éveiller la conscience citoyenne. À travers une résidence avec les enfants, elle les invite à un espace où tout semble possible à travers le rêve total, libre et sans limites.

Heures de visite:
Samedi 13 mai de 14h à 21h
Du lundi au vendredi de 10h à 19h
Lieu: Dar Kheireddine